RESTEZ CONNECTES
RECHERCHE
Un accident de capote, une prise de risque ?
Un doute, besoin de se rassurer : le dépistage
Publié le mardi 11 février 2014

Que faire ?
Vous devez vous rendre immédiatement au service d’urgences hospitalières le plus proche et indiquez clairement les raisons de votre venue afin de ne pas perdre de temps et obtenir un traitement d’urgence ou TPE (Traitement Post Exposition)
Le TPE fait partie des urgences prioritaires.
N’attendez pas pour vous rendre aux urgences, même si l’exposition au risque a eu lieu pendant la nuit. Plus le temps passe, moins le traitement n’a de chance d’agir.

Quand ?
Le traitement doit commencer le plus tôt possible, dans l’idéal avant la 4e heure suivant l’exposition et dans la limite maximum de 48 heures.

C’est quoi ?
Le TPE est un traitement antirétroviral (médicament utilisé dans le traitement du VIH). Il permet de réduire le risque de devenir séropositif malgré un contact avec le virus, sans toutefois totalement le supprimer. Le TPE est pris en charge à 100 % par la Sécurité Sociale.

Les étapes :
Après explication de votre situation au personnel soignant, un bilan sanguin est réalisé. On vous informe ensuite de la stratégie préventive envisagée. Il est d’abord prescrit pour deux ou trois jours, puis réévalué après une nouvelle visite médicale. Il doit ensuite durer 28 jours, avec au moins deux visites de suivi. Ce suivi doit se faire sur une période de trois mois après l’arrêt du traitement. Un test de séropositivité doit être renouvelé quatre mois après l’accident.

Quand faire un dépistage ?

Prise de risques, rapport non protégé, rupture de préservatif
Un dépistage est conseillé après chaque prise de risque, rapport non protégé ou rupture de préservatif (prendre en compte le délai nécessaire à chaque type de dépistage pour être effectif)

Multi-partenaires
Si vous vous protéger et que vous avez plusieurs partenaires, un dépistage tous les ans est conseillé.

Couple
Vous pouvez faire le choix d’effectuer un dépistage avec votre partenaire quand vous déciderez d’arrêter le préservatif.
Si vous êtes un couple séro-différent (un des partenaires est séropositif, l’autre séronégatif), faites un dépistage régulièrement et systématiquement en cas de rupture de préservatif.

Dépister quoi ?
Il est courant de parler du VIH lorsque nous parlons de dépistage. Cependant de nombreuses Infections Sexuellement Transmissibles circulent et se transmettent chacune selon des modes différents : Blennoragie gonococcique (chaude pisse), chlamydiose, hépatite...
La Haute Autorité de Santé conseille pour les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes de dépister régulièrement le VIH, la syphilis...
De même, certaines infections sont transmissibles par d’autres voies que sexuelles. Ainsi, certaines hépatites peuvent se transmettre lors de la prise de produits via les muqueuses du nez lors de l’échange de paille (conseil : une paille par personne = pas de partage des infections).
Le mieux est d’en discuter avec un médecin qui vous convient et qui pourra vous prescrire des tests adaptés à votre sexualité et à votre vie.

Cliquez ici pour une info complète sur les IST

Où effectuer un dépistage :

CeGIDD (Centre Gratuit d’information, de Dépistage et de Diagnostic des infections par les virus de l’immunodéficience humaine, des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles).
Les CeGIDD, permettent de faire un dépistage sans rien payer et sans donner son identité. Les résultats sont remis environ 7 jours après la prise de sang, sur remise d’un numéro identifiant.

Nantes Saint-Nazaire Châteaubriand Cholet
CeGIDD
Bâtiment Le Tourville
5 rue du Professeur Yves Boquien
44000 Nantes
Tél : 02 40 08 31 19
CeGIDD
57 rue Michel Ange
44600 Saint Nazaire
Tél : 02 40 90 52 22
CENTRE HOSPITALIER
Rue de Verdun
44146 Chateaubriant
Tél : 02 40 55 88 09
CeGIDD
1 rue Marengo
49280 Cholet
Tél : 02 41 49 68 81

Test rapide au local de Aides
Rapide, un résultat est établi par une légère piqure sur un doigt.
Test anonyme, fait par les pairs et sans jugement.
AIDES - Territoire d’action Vendée Atlantique
- Tous les jeudi de 18h à 21h
AIDES - 20 rue baron - 44000 Nantes - Tél : 02 40 47 99 56

Laboratoires privés
Vous pouvez faire un dépistage du VIH et des IST détectables par prise de sang dans la quasi totalité des laboratoires de ville, sans rendez-vous. Les laboratoires effectuant les tests dans leurs locaux vous remettent en général les résultats dans les 24 heures (certains n’ayant pas le matériel nécessaire l’envoie à un autre laboratoire, le délai peut alors aller jusqu’à une semaine).

Encore un dépistage... j’essaie la Prep ?

La prophylaxie pré-exposition (PrEP) est une nouvelle stratégie de prévention du VIH.
Son principe est simple : il s’agit de proposer à une personne qui n’a pas le VIH un accompagnement renforcé ainsi que la prise d’un médicament actif contre le VIH afin de réduire voire d’empêcher son risque de contracter le virus.

Pour une information complète sur la PrEP, consultez cette page de AIDES ou contactez l’antenne locale :
AIDES à Nantes : 20 Rue Baron, 44000 Nantes
Tél : 02 40 47 99 56, Email : aides44 @ wanadoo.fr

Ne pas rester seul

En parler, échanger, questionner ; les professionnels sont à votre écoute :

Le Centre LGBT de Nantes est à votre écoute, du mercredi au samedi de 13h à 18h au 02 40 37 96 37

Pour contacter AIDES : 02 40 47 99 56

Une consultation avec un-e psychologue est aussi proposée par le CeGIDD de Nantes (Tél : 02 40 08 31 19)

Et enfin la Ligne Azur (Dispositif de soutien et d’information pour toute personne qui se pose des questions sur son orientation sexuelle et/ou son identité de genre) : 0 810 20 30 40
www.ligneazur.org

Je viens d’apprendre ma séropositivité...
AIDES Nantes vous propose un temps d’échange, confidentiel, encadré par les militants de l’association, un lundi par mois (de 19h à 21h)
(Tél : 02 40 47 99 56)

Soutenir par un don